Par Nancy Lévesque

Manger des sushis avec les enfants!

Pour plusieurs familles, le mois de décembre représentait une période privilégiée pour créer des moments de magie avec les enfants. Le temps passe tellement vite. Je pense qu’il est parfois essentiel de mettre notre vie sur pause afin de se créer des petites bulles de bonheur. Cela nous ramène à l’essentiel : profiter de l’instant présent. C’est ce qui nous permet de vivre notre vie et pas seulement d’exister.

souper asiatique avec des enfants

Il est très important pour moi de créer des moments festifs tout au long de l’année et pas seulement à Noël. Pas besoin que la préparation de ce moment soit compliquée ou dispendieuse. Juste d’être toute la famille ensemble dans la préparation de notre activité est suffisant. Par exemple, cette semaine j’ai proposé une soirée de sushis pour les enfants. Fini la tourtière et le pâté à la viande. On change de menu!

Le repas principal de notre souper asiatique
repas asiatique pour enfant

Tout d’abord, je dois dire que c’était la première fois que les enfants avaient l’occasion de manger des sushis. Cependant, il n’y avait rien de bien attrayant à manger des algues, du riz et du poisson. Il fallait mettre une petite «twist» festive pour agrémenter l’idée. On a donc décidé de créer un menu de sushis pour les enfants, avec une option de goûter aux vrais sushis des parents s’ils le voulaient.
La première étape de l’élaboration de notre menu : un petit coup d’œil sur pinterest pour nous inspirer. Je vous présente donc le résultat de nos recherches et de la création du repas des enfants.
Pour le repas principal, il a été convenu qu’ils mangeraient une sandwich jambon-fromage façon sushi, des crudités présentées dans un rouleau de concombre et que nous achèterions des crevettes tempura au resto. Le plus beau dans l’histoire c’est que ce sont les enfants eux-mêmes qui préparaient tout leur repas. Pour les sandwichs, ils devaient simplement enlever les croûtes des tranches de pain. Ensuite, ils devaient les aplatir avec un rouleau à pâte, ajouter la garniture, les rouler et les couper en petites bouchées. Pour les légumes, j’ai coupé les concombres anglais en fines lanières avec un économe. Les enfants devaient ensuite tartiner les lanières avec leur trempette favorite et ajouter des carottes, des concombres et des céleris. Il ne restait qu’à rouler le tout et ajouter les crevettes dans l’assiette. Voilà, le repas principal asiatique pour les enfants était terminé. C’était un repas tout à fait ordinaire, mais juste la présentation différente et la fierté d’avoir été capable de réaliser ce repas comme des grands chefs n’avait pas de prix pour eux.

Le dessert à thématique asiatique pour les enfants

sushis pour les enfants

C’était maintenant le temps de s’éclater avec la préparation de nos desserts. Au début de mon texte, je parlais de moments festifs. Je pense que le mot festif s’appliquait bien à nos bouchées sucrées. Disons que pour l’aspect super santé c’était raté, mais comme c’était pour un souper spécial, j’ai laissé les grands chefs faire les desserts selon les goûts de chacun et les idées trouvées sur pinterest.
Des rice krispies entourés de rouleaux de fruits, des guimauves farcies de jujubes, des crêpes roulées avec une garniture aux fraises et aux bananes. Pour accompagner tout cela, une petite trempette au chocolat. Encore une fois, rien de bien compliqué, mais tellement amusant à faire.

Pour vraiment faire comme les japonais, j’ai coiffé nos cheveux avec un chignon en y piquant des petites baguettes de bois à l’intérieur, nous avons essayé de manger avec des baguettes et nous avons écouté de la musique zen pour compléter l’ambiance. C’était vraiment un bon moment passé toute la famille ensemble et que nous referons certainement plus tard cette année. Comme quoi il ne faut pas grand-chose pour être bien avec nos enfants. De la bonne bouffe, de la bonne compagnie et un petit peu de vino pour maman et papa.
En conclusion, pour ceux qui se poseraient la question, je peux vous dire que les enfants ont bien goûté aux vrais sushis, mais ils ont préféré leur propre version du repas. Je veux également terminer mon texte en vous souhaitant une très bonne année 2017. La santé surtout. Quand on a la chance de l’avoir, nous pouvons espérer avoir tout le reste. À la prochaine.

Nancy Lévesque

Collaboratrice au blogue « C’est ça la vie »