Devenir une maman, c’est certainement l’aventure la plus extraordinaire qui me soit arrivée. Et malgré le fait que la maternité amène parfois son lot de petits défis quotidiens, il n’y a pas une seule journée où j’ai eu des regrets d’avoir fait le choix d’avoir des enfants. Je ne peux tout simplement pas imaginer ma vie sans eux.

Par Nancy Lévesque

Cependant, il faut aussi avouer qu’avoir des enfants, c’est accepter de s’oublier un peu, parfois beaucoup. On passe souvent après nos chérubins et quand on ose penser un peu plus à soi, la culpabilité embarque pour nous faire sentir coupable de se faire passer en premier. Peut-être êtes-vous plus zen que moi côté culpabilité, mais moi, je dois me parler pas mal pour me convaincre que même si je pars courir 40 minutes sans les enfants, je ne suis pas en train de les abandonner.

Comme la fête des mères approche, je pense que cette célébration de la maternité est un bon moment pour se gâter. Et pour cela, pas besoin d’attendre que le cadeau arrive de notre conjoint ou de notre enfant. Bien évidemment, on attendra avec tendresse la carte bricolée avec amour par notre petit trésor, mais pourquoi ne pas en profiter pour s’offrir un cadeau à nous même. Prendre du temps pour soi, pour sortir de notre routine. Faire taire cette culpabilité qui se voit attisée lorsqu’on décide que nous ne sommes pas juste une maman, mais aussi une femme avec ses passions, ses besoins de solitude et d’accomplissements personnels.

Dans cet article, je vous propose des petites idées qui font du bien afin de mettre votre vie sur pause, même si c’est seulement pour 30 minutes, afin de sortir de la routine et ne pas oublier qu’une femme heureuse, c’est aussi une maman heureuse.

Une lecture qui fait du bien

idée cadeau pour la fête des mères

Je dois tout d’abord mentionner que je n’aime pas les livres de croissance personnelle ou de psycho pop. À première vue, le titre de ma suggestion lecture pourrait laisser croire qu’il s’agit d’un livre traitant de psychologie à 5 cents, mais ce n’est pas cela du tout.

Ta deuxième vie commence lorsque tu réalises que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano est un roman positif dans lequel on se reconnaît et qui nous fait du bien. Au fil des pages, à travers le personnage de Camille, on réfléchit à notre façon de voir notre vie. Et s’il ne fallait que se faire confiance et de ne pas avoir peur de foncer afin que notre vie nous ressemble vraiment.

Voici tout d’abord le résumé : « Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… »

Pendant ma lecture de ce roman, j’ai découvert plusieurs conseils et exercices simples pour nous aider à cultiver notre bonheur et à en finir avec la routine. C’est tellement bien fait qu’on a envie de faire les exercices en même temps que le personnage principal et de reprendre nous aussi le contrôle de notre vie.

Ce livre de 260 pages se lit super facilement et surtout il fait du bien. Petit conseil : Gardez un crayon près de vous afin de noter les superbes citations qu’on découvre au fil des pages. Perso, j’en ai pris plusieurs en note. Par exemple : Le changement est une porte qui ne s’ouvre que de l’intérieur de Tom Peters. Après avoir lu ce livre, on comprend qu’il n’y a pas de recette magique comme on essaie parfois de nous le faire croire dans certains livres. Décider d’être heureux et d’avoir une vie à notre image ne peut se faire que par nous-même. Cela demande du travail et des efforts. Le bonheur, tout comme les fleurs, se cultive.

Bref, un gros coup de cœur qui m’a fait du bien. À lire, sur la terrasse, en sirotant notre drink préféré sous les rayons du soleil. Du pur bonheur à chacune des pages.

Un site Internet motivant

idée pour la fête des mères

Avant d’avoir ma petite famille, j’aimais bien pratiquer le yoga. Avec l’arrivée de mes enfants, j’ai décidé d’abandonner cette activité qui me faisait le plus grand bien. Maintenant, les soirs de semaine, je prends ma voiture pour me rendre aux cours de danse et de gymnastique de mes filles ou aux cours de natation de mon plus vieux. Comme personne n’a encore trouvé un moyen pour ajouter des heures à nos journées, les soirs où les enfants n’ont rien, je préfère rester chez moi et m’écraser sur mon divan et souffler un peu.

Cela, c’était avant que je découvre un site vraiment génial qui m’a permis de recommencer à pratiquer le yoga dans le confort de ma maison. Il s’agit du site dfine créé par Virginie Duval, une prof de yoga originaire de Québec, mais résidant maintenant à Calgary. En plus de son site internet, elle a sa chaîne youtube sur laquelle elle nous donne accès à des vidéos gratuites de différents exercices de yoga et des méditations. Les vidéos durent entre 5 et 30 minutes et son remplies d’explications très simple à comprendre, même pour les débutants.

Il y a aussi un programme en ligne, payant cette fois-ci, que je n’ai pas essayé, mais qui semble bien intéressant. Pour l’instant, je fais mes petits exercices quotidiens avec les vidéos gratuites et j’adore mon expérience. Il y a même des vidéos de yoga pour les coureurs, un petit plus dans mon cas. Vous pouvez aussi suivre sa page facebook qui est bien intéressante. Le nom du site c’est www.dfine.ca.

Une course entre filles

cadeau pour la fête des mères

Si vous habitez en Mauricie, vous connaissez sûrement l’évènement Une Fille qui Court. Ce sont des parcours de course ou de marche de 5km, 10km et 15 km pour les filles de 12 ans et plus. Le plus beau dans ce défi, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être une athlète pour participer. Comme on le mentionne sur le site, il s’agit surtout d’une célébration toute féminine du dépassement de soi. En plus, l’évènement à lieu le dimanche de la fête des mères.

J’ai participé pour la toute première fois l’année dernière et je recommence cette année. De voir cette marée rose de coureuses ayant des âges et des expériences différentes a vraiment été magique pour moi. Malgré nos différences, il y a au moins une chose qui nous unis. Le fait d’avoir décidé de prendre soin de soi et de donner la priorité à son bien-être, autant dans son corps que dans sa tête. À la fin du parcours, de charmants messieurs donnent aux participantes une superbe médaille, très précieuse, à toutes les filles qui traversent le fil d’arrivée, peu importe le temps au chrono.

Cette année, il semble que nous serons 2232 filles à franchir le fil d’arrivée. Je vous assure que c’est vraiment une très belle expérience, peu importe qu’on soit une coureuse de marathon ou que vous ayez décidé d’enfiler des chaussures de course depuis peu de temps.

Il est un peu tard pour cette année, mais pour les filles qui pourraient être intéressé, je vous conseille de vous mettre une petite note pour l’an prochain. Sur le site internet, il y a d’ailleurs un plan d’entraînement (gratuit) de 12 semaines afin de bien vous préparer pour l’évènement. Allez jeter un petit coup d’œil sur le site www.unefillequicourt.com pour voir de quoi cela à l’air. Vous verrez, être une fille qui court, ce n’est pas compliqué.

Et puis, il y a beaucoup d’autres évènements de course durant la belle saison. Courir c’est un beau moment, parfois souffrant je l’avoue, avec soi-même. La course est un sport accessible. Un peu de musique, des bons souliers dans les pieds et nous voilà prête à partir. Un moment en solitaire qui ne coûte vraiment pas cher.

Voilà, j’espère que mes petites suggestions pourront vous aider à trouver du temps pour prendre soin de vous. Pour plusieurs mamans, c’est difficile de prendre du temps pour soi sans culpabiliser, mais je pense qu’on a le droit et je dirais même l’obligation de ne pas s’oublier dans cette belle aventure qu’est la maternité. Je vous souhaite donc une belle fête des mères pleine de tendresse et de câlins.

À bientôt!

Nancy