À quelques jours d’accueillir notre deuxième petit garçon dans notre famille, me voilà remplie de nostalgie et d’émotions… Et oui, je fais partie des mamans nostalgiques…excessives peut-être même! 😉 Mais, ça fait partie de moi, j’ai toujours été ainsi…une grande nostalgique et maintenant que je suis maman…j’ai atteint le haut niveau! Hihi! 🙂 Êtes-vous comme moi, une maman nostalgique?

La nostalgie, c’est quoi?

Bon, j’ai « googlé » le mot…pour le plaisir d’avoir la définition exacte selon le dictionnaire Larousse! Pour faire un résumé, la nostalgie serait la tristesse, le regret du passé. Cette définition ne me colle pas trop à la peau, car je trouverais ça un peu extrême de me qualifier ainsi…

Ma définition à moi? Pour moi, être une maman nostalgique c’est oui, revoir le passé et les moments vécus qui sont maintenant derrière moi, mais non pas avec un regard empreint essentiellement de tristesse…non pas du tout! Je visualise ces moments plutôt avec des sentiments de fierté, d’amour, de douceur et de « merci la vie »! Oui, il m’arrive d’ouvrir la boîte de souvenirs de mon fils de 3 ans et de me « noyer » dans les larmes, mais ce n’est pas de la tristesse…Le mot, le terme exacte m’échappe…

Finalement, mon terme « maman nostalgique » n’est peut-être pas le bon? Je devrais chercher à trouver le mot exact qui saura caractériser tous mes symptômes? Je cherche, je cherche…dans les adjectifs les plus connus, je ne trouve pas…

Les symptômes de la maman nostalgique

Il y a de nombreux symptômes de la maman nostalgique…J’ai vraiment l’impression de m’ouvrir à vous en vous mentionnant les miens! Mais, je continue à dire que je m’assume ainsi! 😉 Et j’ose imaginer que je ne suis pas seule!? 🙂

Un désir de figer le temps: Le temps passe tellement vite…et une fois maman, c’est encore pire! On dirait que nos enfants deviennent des « notions de temps » eux-mêmes avec leur âge qui avance et qui avance… Bébé a une semaine, bébé a 6 mois, notre grand garçon a 2 ans! Ouffff! Que ça va vite! Je voudrais parfois faire « pause » pour arrêter le temps!

Les photos mentales: Souvent, quand je vis un moment vraiment unique avec mon petit Théo, il m’arrive de fermer les yeux…et de mémoriser cet instant si précieux…Ça peut-être un moment vraiment banal comme lorsqu’il est malade et qu’il accepte « miraculeusement » de se faire coller à l’excès et surtout plus de 10 secondes! 😉 Ces moments-là…quel bonheur malgré le fait qu’il ne soit pas au « top » de sa forme!

Les vraies photos: Mon chum me dit souvent: « Caro, arrête de prendre des photos! Regarde dont avec tes yeux! » Oui, je dois écouter mon chum et regarder avec mes yeux aussi, mais c’est plus fort que moi…J’ai besoin de photographier pour me rappeler, pour conserver des souvenirs visuels… Alors aujourd’hui, je cumule maintenant 6 albums de photos de mon fils qui n’a pas encore 3 ans, donc près de 1800 photos….. Hiiiiiiii! Ça en fait quelques-unes!!

Les livres de grossesse et d’enfant: Le journal de ma grossesse, le journal de mon bébé…Ce sont des éléments essentiels pour la maman nostalgique en moi! 🙂 Ils sont remplis religieusement et je manque souvent d’espace pour y écrire tout ce que je souhaiterais! La solution? Le symptôme suivant… 🙂

maman nostalgique

Acheter des cahiers de notes:  Et oui! J’achète des cahiers supplémentaires pour écrire encore plus! À la naissance de mon garçon, j’ai tellement pris goût à lui écrire un carnet! Un genre de journal où je lui décrivais chacune de nos semaines, et ce, jusqu’à ses 1 an! Je décrivais ce qu’il faisait de nouveau, nos moments en famille, nos sorties, ses découvertes, NOS découvertes, etc… Quand j’ouvre ce journal aujourd’hui, j’en suis tellement heureuse et…nostalgique! J’ai aussi continué à écrire un petit journal à la suite de sa première année, mais j’y écris principalement ses nouveaux apprentissages, les événements marquants, ce qu’il fait pour nous rendre heureux… 🙂 Je me dis que mon Théo sera certainement heureux un jour de pouvoir en faire la lecture et nous de le lire à nouveau! 🙂

journal de bébé

La boîte de souvenirs: J’adore accumuler les souvenirs… J’ai donc acheté une boîte dans laquelle je pourrais conserver des trésors précieux: bracelet d’hôpital, son premier pyjama, premières chaussures de bébé, ses cartes d’anniversaire, ses premiers dessins, des billets de sorties faites en famille et bien d’autres petits bonheurs… Elle est toute pleine et quelle joie et surtout, quelle émotion de l’ouvrir pour se souvenir… Et son premier pyjama qui y est caché…il y reste, et ce, même avec la venue d’un petit frère! Ça demeurera toujours SON mini pyjama à lui…

souvenirs bébé

Avoir de la difficulté à se départir: Je ne m’imagine pas le jour où il faudra bien que je me départisse de certains objets, de certains articles de mon fils… vêtements de bébé, balançoire, chaise haute, ses jouets, etc… des objets bien anodins, mais que je considère remplis de souvenirs…Oui, ce n’est que du matériel me direz-vous, mais pour moi, c’est plus que ça…

– Sentir et sentir! Vous êtes-vous déjà surpris vous-mêmes à sentir les vêtements de bébé de vos enfants? Sentir les vêtements de bébé…quelle odeur douce et particulière…les savons et les crèmes de bébé… Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, il y a une association instantanée entre les odeurs et les souvenirs… Une odeur peut me rappeler un souvenir enfoui très loin dans ma mémoire…

 

Est-ce que vous vous reconnaissez dans certains de ces « symptômes »? 🙂

Un peu plus tôt, je me questionnais sur le terme exact à utiliser pour qualifier ces « symptômes » justement… Le terme « nostalgique » n’était peut-être pas le plus approprié… mais à force d’écrire ces lignes, je crois bien avoir trouvé! Je crois que le fait de se sentir ainsi, c’est simplement être une maman! Voilà…

karine audy photographe